La FAQ de la Rota Vicentina !

 Quand partir ? Combien de temps ? Quel équipement choisir ? Nous vous donnons les réponses à toutes les questions que vous pouvez vous poser sur la Rota Vicentina.

  • Quand partir ?

Le sud du Portugal étant une région chaude il est conseillé de réaliser la randonnée entre septembre et mai. En effet, sur certaines portions les zones d’ombre sont très rares. En toute saison, il est conseillé d’avoir de la crème solaire et de porter lunettes et casquette.

  • Combien de temps nécessite la randonnée ?

Le temps nécessaire pour effectuer la Rota Vicentina dépends du chemin que vous voulez faire. Le tracé de Fishermen’s trail se réalise théoriquement en 9 jours depuis Porto Covo. Pour les personnes souhaitant privilégier le camping, il sera nécessaire de doubler certaines étapes. Nous y reviendrons plus bas. Le tracé Historical Way, quant à lui nécessite 11 jours depuis Santiago do Cacém. Pour ceux qui auraient moins de temps, il est possible de commencer la randonnée à partir de n’importe quel village étape.

  • Dans quel sens la faire ?

Nous avons réalisée la randonnée dans le sens nord-sud. L’avantage est d’avoir le Cap Saint Vincent comme objectif d’arrivée. En revanche, dans ce sens vous marcherez constamment avec le soleil en face. Les photos seront donc toujours en contre-jour et vous devrez vous tourner pour réaliser des clichés.

  • Comment arriver au point de départ ? Et comment repartir ?

Depuis Porto ou Lisbonne, vous pouvez rejoindre en bus Porto Covo ou Santiago do Cacém avec la compagnie nationale Rede Expressos. A noter qu’il y a des réductions pour les moins de 26 ans. Exemple de prix pour un billet jeune Porto – Porto Covo : 28 €.

Depuis Faro, vous devrez prendre une bus de la compagnie EVA afin de rejoindre Lagos. A partir de là, des bus de la compagnie Rede Expressos relient le Cap St. Vincent, Sagres, Vila do Bispo, Aljezur, Odeceixe et Rogil.

  • Historical Way ou Fishermen’s trail : quel tracé choisir ?

La Rota Vicentina cumule 400 km sur deux sentiers. Alors que le Fishermen’s trail longe la côte, le second tracé se trouve à l’intérieur des terres. Vous aurez donc compris que les paysages seront différents. Les paysages côtiers sont à couper le souffle. Au contraire, sur quelques portions le tracé de Historical Way peut être monotone, notamment lorsqu’on le récupère à Odeceixe où il longe un canal. Sur la suite du tracé en revanche, le vallonnement est plus important et les paysages plus variés. Nous conseillons donc de mixer les deux tracés pour avoir un aperçu complet de la Rota Vicentina. De plus, cela permet de varier les types de terrain et d’alterner le sable et les chemins en terre.

  • Est-ce bien indiqué ?

Les tracés sont très bien indiqués. Le tracé de Fishermen’s Trail est indiqué avec des balises vertes et bleues. Le tracé Historical Way est balisé quant à lui en rouge et blanc. Les supports (carte+topo) sont téléchargeables sur le site internet de la randonnée et peuvent être simplement utilisés en complément.

  • Hôtels ou campings ?

En ce qui concerne le logement, il n’est théoriquement pas possible de faire du camping sauvage. Cela dit, on trouve de quoi dormir tout au long de la randonnée et des étapes proposées. L’ouverture de la Rota Vicentina a favorisée la présence de maison d’hôtes et de BnB facilitant la recherche de point de chute après une journée de marche. Pour ceux préférant un trekking plus rustique et low cost et qui traineront avec eux la tente trouveront également des campings, à des prix très abordables hors période estivale. Il est par contre indispensable de vérifier l’ouverture de ceux ci, car si pour la plus part l’ouverture est annuelle, d’autres ferment vers fin octobre pour l’hiver. La randonnée s’effectuant au sein d’un parc naturel, leur nombre est quand même limité et tous les villages n’en possèdent pas. Ainsi, par exemple vous ne trouverez aucun camping aux alentours d’ Almograve.

Nous avons donc dû alterner entre logement en tente et en « dur », suivant les étapes que nous nous étions fixées. Pour vous faire une idée des tarifs voici les lieux et tarifs de nos nuitées :

Prix pour 2 personnes ( + emplacement pour tente 2pers)

Porto Covo – Camping municipal : 9€10

Vila Nova de Mil Fontes – Camping Campiférias : 7€

Almograve – Pas de camping ! Duna maris natura résidence : 40€ la chambre

Monte Caravalhal da Rocha – Camping*** : 13€50

Serrão – Parque de Campismo do Serrão : 9€

Carrapateira – Pas de camping ! Pensão das Dunas : 25€  la chambre (+ 15€ pour petit déjeuner sucré/salé avec choix  et à volonté ! Ne pas manquer ! )

Vila Do Bispo – Pas de camping ! Pure flor de esteva : 35€10 pour un appartement partagé

Le jour suivant nous sommes arrivés au Cap Saint Vincent puis nous avons pris le bus pour rejoindre Lagos, où nous avons réservé dans l’auberge de jeunesse de Nation Hostel pour 20€ les 2 nuits !

Pour les réservations via les sites booking.com ou hotels.com nous passons avec un site de cashback pour se faire rembourser une partie de ce que nous payons. Un moyen simple pour nous faire économiser sans changer nos habitudes.

  • Vais-je pouvoir me réapprovisionner facilement ?

Nous n’avons eu aucun problème de ravitaillement ! Il y a dans chaque étape, et même dans certains villages traversés des  » mercados  » ou  » mini mercados « . Si tant est que vous ne soyez pas difficiles, vous trouverez toujours de quoi manger, car il est certain que ce n’est pas au milieu de ces petits villages que vous trouverez un Mc Donald ou la marque de vos céréales préférées.

  • Quelles chaussures choisir ?

En ce qui nous concerne nous sommes partis avec des chaussures de randonnées hautes typées rando montagne été/hiver. Pour ce type de trekking ce n’est absolument pas nécessaire ! Des passages « techniques » sans risque, peu de dénivelé et des chemins propres en font une randonnée très agréable où le port de chaussures type trail ou rando été basses sont tout à fait adéquat ! Beaucoup de sable sur la partie fishermen’s trail ne nécessitant pas pour autant des guêtres.

Nous avons peut être regretté des chaussures pas assez aérées aux vues des chaleurs rencontrées.

  • Des bâtons sont-ils nécessaires ?

Nous avons effectués les 160 km sans bâton avec des sacs de 12 kg environ, pour des étapes en moyenne de 23km. Cela ne nous a posé aucun problème, le chemin est vraiment agréable et peu technique. Après libre à vous, suivant les étapes prévus, le poids de votre sac à dos, votre aisance en marche et votre progression sur sable.

Un bâton peut aider, mais pour nous, cela ne semble pas indispensable.

  • Quel budget prévoir ?

Bien sûr tout dépendra du type d’hébergement que vous choisirez et des repas. Pour notre part, avec 4 nuits en camping, 3 nuits en hôtel et des repas préparés avec un réchaud nous avons dépensé environ 210 euros pour les 7 jours de randonnée.

Si vous avez d’autres questions, n’hésitez pas à nous les poser !

IMG_5163

Publicités

8 réflexions sur “La FAQ de la Rota Vicentina !

  1. Pingback: À la découverte du Portugal par la Rota Vicentina !  |

  2. Merci pour tous ces renseignements bien utiles et qui nous confortent dans l’idée d’arpenter la Rota Vicentina fin avril avril début mai.

    Nous avons décidé de partir de Santiago do Cacem pour rejoindre le tracé de Fishermen’s trail de Porto Covo jusqu’à Odeceixe … en 5 jours. Plus exactement, voici les étapes que nous comptons faire :
    1 – Santiago do Cacem => Vale Seco
    2 – Vale Seco => Porto Covo
    3 – Porto Covo => Vila Nova de Milfontes
    4 – Vila Nova de Milfontes => Cabo Sardao
    5 – Cabo Sardao => Odeceixe

    Nous sommes peut être présomptueux de faire ce parcours en 5 jours … les étapes 2, 4 voire 5 sont rallongées par rapport aux étapes que propose le site de la Rota Vicentina.
    Même si nous sommes bons marcheurs et que nous allons transférer nos bagages d’une étape à l’autre via un taxi, qu’en pensez vous ?

    J'aime

    • Bonjour, tout d’abord merci pour ce petit commentaire. C’est une chouette rando que vous allez effectuée !!! On espère que la météo vous sera aussi favorable qu’elle nous l’a été !! Pour les étapes 1 et 2 on ne peut pas vraiment se prononcer car nous ne les avons pas faites mais cela semble correct. Pour l’étape 3 celle ci était suffisante car la marche dans le sable est nettement plus pénible que sur chemin donc pour une première journée de sable c’est suffisant !! L’étape 4 est plus courte et permet donc d’envisager parfaitement l’étape 5 qui elle est un peu plus longue !! Mais sans les sacs vous ne devriez pas avoir de difficultés à faire la rando aussi vite, bien au contraire !!
      N’hésitez pas si vous avez d’autres questions et à revenir vers nous après la rando !!!

      J'aime

  3. bonjour

    j ai decide de me lancer dans l aventure du GR11 LE ROTA VICENTINA cette annee je pars vers mi mai pour un periple jusqu a de lagos jusqu a Lisbonne en autonomie avaient vous des conseils a me communiquer et certaines précautions a prendre sachant que j ai un bon niveau de randonneur GR10 l annee derniere pyrennees occidendatales et centrales merci pour votre retour
    amicalement Alain

    J'aime

    • Bonjour ! Nous sommes ravis que vous ayez décidé d’emprunter ce chemin de grande randonnée! Concernant la Rota Vicentina qui est la seule partie du Gr11 que nous ayons faite, Le conseil que nous aurions à vous donner serait de prendre le « chemin des pêcheurs » d’Odeceixe à Porto Covo pour ensuite rejoindre Cercal do Alentejo et le Gr11. En effet, la partie de la côte est celle que nous avons préférée. Pour le reste, aucune difficulté pour la Rota. Le tracé est bien indiqué et passe par de nombreux villages donc très facile de se réapprovisionner. Sinon, Ne pas négliger le soleil … Mais vous vous en doutez certainement. (En Novembre on pensait être tranquille sans crème solaire … Et nous l’avons regretté). Amicalement .

      J'aime

  4. Bonjour,

    Vos articles sur le GR11 sont très intéressants.
    Nous comptons faire le GR11 en aout. Nous savons que les températures vont être élevées mais cela ne nous fait pas peur.
    Concernant les logements, comment avez-vous trouvé les campings ?
    Bonne journée.
    Jo&Ju

    J'aime

    • Bonjour. Pour les campings, nous les avions trouvés sur le guide du Routard que nous avions avec nous. Pensez peut être à réserver quelques jours avant pour éviter les mauvaises surprises après une bonne journée de marche ! Et à Carrapateira n’hésitez pas à dormir à la Pensao das Dunas où en plus d’un lieu super sympa vous rencontrerez un des fondateurs de la Rota Vicentina.
      Bonne journée

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s