Le Japon en 6 saveurs 

Alors honnêtement avant, la cuisine japonaise se limitait pour nous aux sushis. Mais elle est en fait beaucoup plus variée que ca et utilise des saveurs ou des ingrédients dont nous n’avons pas vraiment l’habitude de manger. Petit tour d’horizon des saveurs du Japon … bonnes ou mauvaises surprises !

  • Le sésame 

Le sesame est très souvent utilisé dans la cuisine japonaise aussi bien sous forme d’huile, de graines ou en dessert. Pour le petit déjeuner les japonais sont friands de pâte à tartiner de sesame blanc ou noir. On trouve également le sésame noir sous forme de glace. On a goûté, Son goût est très prononcé mais très bon.

  • Le tofu

Le tofu vous connaissez certainement. C’est le plat à la mode pour les végétariens qui ne jurent que par ca. Le tofu qu’est ce que c’est ? C’est cette sorte de fromage mais issu du caillage du lait de soja. Le Japon et tout particulièrement Kyoto est réputé pour son tofu. On a donc décidé de tenter l’expérience dans un Petit restaurant spécialisé dans le tofu. Tofu frit, fondue de tofu, burger de tofu, cheesecake au tofu et tofu au sésame. Et oui ici ils mixent tout ce qu’ils aiment mais le tofu au sésame n’a pas eu de succès chez nous … Trop écœurant et pas agréable en bouche.


Le reste cependant était super, notamment le tofu frit ! En fait le tofu pour être honnête ca n’a pas de goût … Ca a encore moins de goût que la mozza en sachet !! Mais frit le mélange des textures est intéressant ! Le cheesecake était aussi vraiment très bon ! On reste donc sur une bonne surprise ! Par contre nous n’avons pas testé le Nato qui sont des graines de soja fermentées. Et quand même une japonaise nous dit que c’est peut être ce qu’il y a de pire et bien cela ne nous donne pas très envie.

  • Le haricot rouge

Alors là par contre, la surprise est disons … Mauvaise !! Notre expérience avec le haricot rouge à commencé sans s’en rendre compte en achetant un petit pain saupoudré de sésame. Et ici comme nous ne comprenons pas la langue, on se fit à l’apparence !! Mais ne dit- on pas des fois que les apparences sont trompeuses ?! Et bien là en l’occurrence c’était trompeur. Le petit pain saupoudré de graines de sésame était en fait fourré à la pâte d’haricots rouges.

Mais à cet instant, nous ne savions pas que la pâte de haricots rouges existait. Alors nous sommes restés sur un « Ahh non pas terrible ce truc. Je n’sais pas ce que c’est mais plus jamais ». Et puis on avait entendu parler du sésame noir alors on a voulu tester. On recommence à essayer quelque chose saupoudré encore une fois de graines de sésame… Peut être que cette fois il y aura vraiment du sésame noir à l’intérieur. Encore une fois, malheur c’était de la pâte d’haricots rouges (mais nous n’avions toujours pas mis de nom sur cette chose) ! Et quand le même jour Charlotte décide de tenter une glace un peu différente « allez on est là pour tenter, je vais prendre cette glace aux haricots rouges on a encore jamais essayé » (naïve, ça faisait déjà 2 fois qu’elle se faisait avoir mais sans le savoir). Alors, la glace aux haricots rouges c’est bien typiquement japonais mais c’est bien trop éloigné du goût vanillé ou chocolaté que nos palais apprécient. Ah et pour la petite histoire, c’est le soir même en allant se promener avec une japonaise et en lui montrant le sachet de boulettes d’haricots rouges que nous avons pu savoir ce que c’était. A présent nous ne nous faisons plus avoir … (Fin de l’histoire…)

  • Le thé matcha

Encore quelque chose que les japonais raffolent c’est bien le thé matcha. Ce thé d’une couleur verte intense est utilisé à toutes les sauces : thé chaud, froid, dessert, glace, crème, etc. C’est un thé relativement fort en goût. Et si vous vous concentrez bien vous trouverez peut être un goût d’algues ! Honnêtement ce n’est pas vraiment notre … tasse de thé ! Mais on a quand même essayé le thé matcha dans un magasin spécialisé de thé. Et faire un thé matcha ce n’est pas simplement allumer la bouilloire et verser l’eau sur un sachet de thé !! Oh non sacrilège ! Ici on fait chauffer l’eau qu’on transvase ensuite dans plusieurs récipients pour le refroidir un peu. On prend une cuillère de thé avec une toute petite cuillère en bambou appelée chashaku puis on touille avec un mini fouet en bois (appelé chasen) !



Et ensuite on sert dans des toutes petites tasses ! Alors évidemment quand on a demandé :  « il faut mettre combien de cuillères pour un litre de thé » nous avons eu pour réponse un regard super étonné !!! En fait le thé matcha (traditionnel) se boit en toutes petites doses!!! Pff  amateurs  que nous sommes!!!Nous allions oublier le thé matcha se décline également en mikado, cookies et même en Kit Kat qui sont d’ailleurs très bon !

  •  Le saké

Le saké est aux japonais ce que la vodka est aux russes ou le vin aux français. C’est un alcool issu de la fermentation du riz (comme le vin) très populaire au Japon. Il se boit aussi bien chaud que froid ! C’est d’ailleurs moins fort lorsqu’on le boit chaud ! Le Saké est servi dans une petite carafe et accompagné de petits verres … (Eh oui tout est petit au Japon). Petite particularité : le premier verre de Saké doit être servi par une autre personne que celui qui boit. Habituellement, ce sont les enfants qui servent le saké aux adultes. Le saké est aussi décliné en bière. Et pour ceux qui n’aiment pas, les bars proposent également de l’alcool de prune, beaucoup plus sucré.

  • Les algues

On ne pouvait pas parler de cuisine japonaise sans parler des algues. Pays insulaire oblige, le Japon est énormément tourné vers la mer. En tant que « fins connaisseurs » de la cuisine japonaise, nous connaissions l’algue des sushis (le nori)… Euh Et puis c’est tout en fait !


Mais il existe le Wakame qu’on retrouve par exemple dans la soupe miso ou le Kombu utilisé  dans le bouillon de poisson. Enfin le hijiki, qui ressemble quant à elle à des nouilles noires.


Des algues vous en trouverez donc très souvent au Japon… Dans les plats, les salades, les soupes…

Voilà c’est terminé pour notre petit tour des saveurs qui bien sûr est une liste non exhaustive car la cuisine japonaise, on ne cessera de le dire est très variée et il y en a vraiment pour tous les goûts. Il y a des choses vraiment très différentes de ce que nous avons l’habitude de manger et avec la barrière de la langue vous pouvez très facilement vous retrouver avec des surprises dans l’assiette ! Et puis l’erreur étant faite, on privilégie ensuite les menus photos ou en anglais.

Bon appétit !

Publicités

Une réflexion sur “Le Japon en 6 saveurs 

  1. Si les japonais lisent cette phrase « En fait le tofu pour être honnête ca n’a pas de goût … », c’est simple, vous pourrez pas sortir du pays!
    Beaucoup aimé l’histoire de la petite cuillère Chashaku!
    L’idée que ce soit les enfants qui servent le saké aux adultes, j’aimerai bien le voir. D’autant plus que le saké japonais est paraît il trés bon!…
    Ce soir, le repas était un petit peu japonais, du riz blanc accompagné d’une blanquette de veau sauce béchamel et d’un petit rosé.
    oyasumi

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s