Le Trail de la Massane et des deux tours

A un mois de la course d’Annecy que nous préparons, nous profitons de ces week-end de 3 jours pour aller chercher un peu de hauteur dans les Pyrénées.  Et ça tombe bien on aime bien le coin ! On s’inscrit donc au  Trail de la Massane (20km) pour Charlotte et au trail des Deux tours (36km) pour Lary. Historiquement des tours de guet, ce sont des incontournables dans le coin, surtout pour la randonnée. Et pour cause … la vue de là haut sur la côte de Vermeille et sur le massif des Albères est tout simplement extraordinaire. L’événement étalé entre samedi et dimanche propose plusieurs courses : courses enfant, 5km, 10km, 20Km 1000m+, 36km 2000m+. De quoi en avoir pour tous les goûts.

Charlotte se tente le 20 km avec ses 1000m de dénivelé positif, soit plus que ce qui l’attends à Annecy (14km 1000m+)… « Si je fais plus dur avant, la course d’Annecy sera plus simple » !

Lary, lui s’inscrit au 36 km avec ses 2000m de dénivelé positif … soit environ la moitié de ce qui l’attends à Annecy (82km 5200m+). Bon pour lui, le postulat est différent : « A la fin du 36km … j’en aurai encore le double à faire » !! Eh oui … 

Le départ se fait le dimanche matin du parc du Château de Valmy. Le coin est vraiment sympa et nous nous sommes levés sous le soleil ! La journée semble bien partie ! Les animateurs nous annoncent tout de même qu’un vent violent se lèvera pendant la course ! Mais rien qui puisse empêcher les centaines de traileurs de prendre le départ.

3a1931_0b1e1b5dd9974ae68c34d8532dcc34b6

Le trail des Deux Tours vu par Lary :

L’ambiance au départ est bonne, tout le monde est chaud ! Nous sommes groupés sur les 2 premiers kilomètres qui se font sur route. Les premiers passages en mono traces arrivent et obligent le peloton à se discipliner et à ralentir. Ça bouchonne un peu mais heureusement les passages sur chemin carrossables permettent de relancer. Je ne m’attarde pas trop sur le premier ravitaillement qui se trouve à la Chapelle Saint Laurent. Je préfère profiter de l’ouverture du chemin pour « gratter » encore un peu de places avant la montée vers la Massane. Juste avant l’arrivée à la tour, un bénévole assidu a compté les coureurs et m’annonce 176éme, il va falloir s’activer un peu …

Avant même de voir les bénévoles postés à la tour de la Massane, on les entends braver le vent avec leurs cloches et leurs sifflets. Je prends quelques photos,…  eh oui c’est aussi ça le plaisir du trail : la vue !! Et là elle est simplement magique ! Ah mince c’est une course … il faut filer !!  La Massane disparait progressivement derrière moi car maintenant place à la descente et au prochain objectif la tour de la Madeloc !

On aperçoit rapidement la Tour de la Madeloc en fond. C’est super d’avoir une course aussi visuel et de voir le prochain lieu de passage. L’une des particularités de la course c’est le passage dans un tunnel . L’organisation de la course a vraiment bien fait les choses puisque des lampes sont distribuées à l’entrée. Rapidement on se rends compte qu’on traversa les 300 mètres de tunnel les pieds dans la boue.

Une fois la tour atteinte, le tracé descends jusqu’au col de Serre. Quelques passages sont relativement techniques. Au col, se trouve le 3ème ravitaillement : de quoi prendre quelques petits sandwichs pour la suite de la course car ça va grimper à nouveau jusqu’au Roc del Corb. Le dernier point haut du tracé avant de redescendre jusqu’au château de Valmy. L’annonce du bénévole de la Massane m’aura motivé et m’aidera à récupérer une centaine de place durant la course. Résultat, une très belle course, une organisation et des bénévoles au top. Pour les amateurs, ça vaut le détour !

Le Trail de la Massane vu par Charlotte :

La semaine dernière, j’ai fait le Trail de 14km alors que je n’avais jamais couru sur cette distance. La course s’est très bien passée. Alors cette fois je tente le 20km. Je ne sais pas si j’arriverai à tenir la distance alors ce sera un test. Je me mets tout au fond de la foule sur la ligne de départ. Le départ est lancé : les premiers filent à toute allure, moi, je reste prudente sur la descente … et je commence à me faire doubler ! « Oh non je ne veux pas finir dernière… » Un petit coup d’œil derrière pour vérifier si je qu’il reste bien des gens … C’est bon il y a encore quelques personnes ! Les premières petites montées arrivent et déjà des gens arrêtent de courir ! C’est rassurant, je continue à mon rythme en courant dans toutes les montées. J’arrive vite à l’entrée des sous-bois en mono trace où on commence à faire la queue. Les montées se passent bien … on sent encore les bénéfices de la rando en nouvelle-Zélande. Le parcours est bien balisé et de nombreux bénévoles sont postés le long du parcours. L’ambiance est vraiment très sympa en ce dimanche ensoleillé ! Nous sommes tous contents d’être là … et lorsque les vues se dégagent sur la mer : le spectacle est super !

Pas d’arrêt pour moi au ravitaillement de la Chapelle Saint Laurent … Je préfère en profiter pour doubler quelques personnes ! Il reste environ 5  kilomètres avant la tour de la Massane. Il s’agit surtout de mono traces. Les personnes avec qui je courent ont un bon rythme mais j’arrive encore à gagner quelques places.  Et soudain … je sors des bois pour arriver sur une pente herbeuse  avec la Massane en face de moi.

Le vent est super violent là haut ! Je me retourne rapidement pour profiter de la vue … puis je file dans la descente ! Allez pour moi c’est de la descente jusqu’à l’arrivée. Le tracé alterne à nouveau entre passage en sous-bois où il faut être très vigilant aux racines et des pistes plus larges. Une rafale de vent si violente m’a poussé tellement fort dans un virage, que j’attrape un point de côté que j’aurai du mal à faire partir. En essayant toutes les techniques possibles, j’arrive enfin à m’en débarrasser. Je poursuite ma descente tranquillement. J’arrive à gagner quelques places ! Mais la fatigue commençant à se faire sentir dans les jambes, je trébuche en voulant doubler quelqu’un par la gauche. Je dérape et m’étale de tout mon long dans les cailloux. Je ressors avec quelques égratignures sur les jambes, les cuisses, les bras mais rien de grave ! Je repars, l’arrivée ne doit pas être très loin. je me concentre sur la descente pour le reste de la course. Et je finis avec un sprint avec la fille que j’ai voulu doublé en tombant jusqu’à la ligne d’arrivée ! Je fini mon premier 20km et 1000m+ en 2h53  et je ne suis pas la dernière !

IMG_2018

L’événement a été très bien organisé, le nombre de bénévoles tout au long du parcours est impressionnant. Nous avons passé une super course où les points de vue et l’ambiance sont extraordinaires. On ne peut que conseiller ce trail aux amateurs. Et pour ceux qui ne pratiquent pas le trail, des randonnées montent aux deux tours.

Bon trail !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s